FANDOM


D'aucuns diraient qu'Uriel jai Veelar était un jean-foutre ; à ses yeux, il n'était que la victime du destin. Né un quatorze avril, on aurait pu croire qu'il eût été un Don Juan. Il n'en était rien. Il tenait plus de Don Quichotte que d'un Saint-Valentin.

[à suivre un jour...]