FANDOM


L'Omega fut un Seigneur Sith qui dirigea l'Empire Sith de sa fondation à sa chute et dirigea l'Ordre Sith de nombreuses années.

Des origines nébuleuses Modifier

Les origines de l'Omega sont aussi floues et mystérieuses que son état civil véritable. Ce dernier refusait de se présenter autrement que sous son pseudonyme et donnait de sa naissance une description épique destinée à justifier son titre de Sith'ari. La destruction de l'Académie Sith de Kashyyyk et de des archives empêcheront à jamais les historiens de démêler le vrai du faux. Si ses dires sont vrais, l'Omega est un enfant de la Force né de l'union du côté lumineux et du côté Obscur dans un ventre d'humaine. Certains érudits avancent qu'il s'agit là d'une manière de parler de l'union d'un Sith et d'une Jedi mais ils ne peuvent prouver leur assertion. D'après ses dires également, l'Omega naquit sur Korriban dans le dernier souffle de sa mère et survécut seul sur la planète aride grâce au concours de la Force.

Du fait de cet isolement et de la forte imprégnation du monde Sith dan sa conscience, l'Omega fut le sujet de nombreuses crises et développa une affection obsessionnelle pour un holocron contenant le code Jedi et les enregistrements d'un couple de Jedi ayant subi une fin tragique, et que la plupart des autres érudits avancent comme ses parents. Autodidacte, il réussit à redémarrer le vaisseau de sa mère et rejoignit le Temple Sith afin d'y recevoir l'apprentissage de Valtak Tar.

Montée en puissance Modifier

L'Omega fit partie des grands espoirs de l'Ordre Sith durant des années en démontrant des capacités au-dessus de la norme à l'instar de son compagnon et supérieur Jinn Fear, alors Seigneur Noir des Siths. Il termina finalement son apprentissage et mit fin au règne de son maître comme le voulait la tradition Sith. Il tente de former Slice aux voies Sith et d'en faire son complice dans le vol des holocrons Sith mais ce dernier s'opposa à lui. Peu après, Slice fonda le culte de Cypher et vola de nombreux holocrons après s'être attaqué de front à l'Omega. Après le départ de ce dernier et devant l'impossibilité de le retrouver, l'Omega devint la première puissance de l'Ordre Sith dont il prit la direction suite à l'exil volontaire de Jinn Fear. Certain d'être le Sith'ari, l'Omega chercha à s'emparer du reste de la galaxie, donnant à l'Ordre une politique impérialiste de conquête. Tout en fondant un culte de la personnalité autour de sa personne, il se livra à de nombreux excès de violence pour assurer sa domination sur les Siths comme l'anthropophagie et le droit de vie et de mort sur ses lieutenants. Les holocrons furent retrouvés mais Slice réussit à s'échapper une nouvelle fois.

Il prit enfin un nouvel apprenti en la personne de Gelmir, nouveau chef de la Confédération des Systèmes Indépendants puis en celle de Kovarn. Le premier lui promit le trône et Coruscant grâce à la puissance de feu de la C.S.I contre une somme régulière. Le second devint son exécuteur et bras droit armé, chargé de la poursuite de l'Ordre rival Jedi.

L'Empereur Omega Modifier

Lorsque la Confédération des Systèmes Indépendants frappa Coruscant en plein coeur, l'Omega et Kovarn prirent le sénat en otage et supprimèrent le G.Man et les gardes impériales. Après s'être proclamé Empereur et Sith'ari, l'Omega devint l'homme le plus puissant de la galaxie et exécute une technique Sith de haut niveau sur le général Valiant pour en faire un serviteur loyal du nouveau régime.

Sous-traitant la Purge Jedi à son Apprenti Darth Kovarn, l'Empereur Omega mène les débats au Sénat et termine la formation du cathar tout en se retirant en grande partie du terrain pour devenir une éminence immobile. Il travailla également sur la mise en place et la défense de la Forge Stellaire, un complexe industriel de très haut niveau capable d'apporter un soutien technologique décisif à l'Empire. Cependant, l'existence de ce complexe fut révélée par une équipe de rénégats menés par Atin Jnum.

Chute Modifier

L'Omega participa en personne à la bataille de la Forge Sellaire dans laquelle il affronta le dirigeant de l'Ordre Jedi Rylen Korr qu'il avait déjà combattu auparavant en compagnie de Kovarn. Il dût fuir le complexe lorsque ce dernier fut détruit par la Rébellion et subit aussitôt les conséquences de son échec. S'il apporta son soutien à son ancien apprenti en refusant de croire que ce dernier était responsable du Massacre du Temple Sith de Kashyyyk, il fut abandonné par la Confédération des Systèmes Indépendants après avoir refusé de payer Gelmir et mis à mal par le sénat après la défaite de l'Empire Sith.

Le Seigneur Sith fut finalement emprisonné sur Coruscant alors que la République Fédérale fut proclamée par les vainqueurs.